Foire Aux Questions

Voici un aperçu de toutes les questions fréquentes


LE RÉSULTAT DU LASER EST-IL GARANTI?
La technique d’épilation laser, bien qu’ efficace et sûre, dépend de multiples facteurs liés au type de peau, de pilosité… D’autres facteurs entrent en ligne de compte. 5% des patients ne répondent pas au laser et, dans certains cas rares, l’épilation n’est pas définitive même si le résultat est très net et satisfaisant pour les patientes. Dans ces rares cas, une séance annuelle de « retouche » suffira à maintenir la peau glabre.

 

 

LE LASER EST-IL RÉSERVÉ AUX DERMATOLOGUES?
Non, les médecins spécialistes des lasers ne sont pas tous nécessairement dermatologues. Le champ d’application des lasers médicaux est bien plus étendu que le champ dermatologique.

 

 

L’ÉPILATION LASER EST-ELLE RENTABLE?
L’épilation laser étant progressivement définitive avec un résultat excellent dans plus de 95% des cas, il convient d’estimer l’investissement par rapport aux autres traitements non définitifs d’épilation. Les calculs montrent que c’est la méthode la moins cher actuellement.
Epilation électrique médicale: 20 à 50 fois plus long que le laser, petites zones, patience et douleur. Compter un coût de 6 à 9 fois le coût du laser. L’épilation à la cire: toutes les 3-4 semaines à vie. L’épilation laser doit s’envisager comme un investissement à long terme et comme un confort pour le reste de la vie.

 

 

DIFFÉRENCE ENTRE LAMPE FLASH ET LASER?
Le laser produit une longueur d’onde très précise (une seule couleur de rayon) alors que la lampe flash produit un éventail de longueurs d’ondes. La lampe flash n’est pas réservée aux médecins et peut être utilisée par des esthéticiennes. Il convient cependant de maîtriser parfaitement le fonctionnement des lampes flash car leurs effets sur la peau sont moins bien connus, notamment sur le long terme.

 

 

QUAND COMMENCER LES SÉANCES LASER?
En pratique, on peut se faire épiler tout au long de l’année. Le seul point important est de ne pas être bronzé et de pouvoir se protéger du soleil dans les jours qui suivent.

 

 

POURQUOI RASER AVANT L’ÉPILATION LASER?
Le laser dépilatoire doit concentrer son énergie dans le bulbe et bulge du poil pour pouvoir volatiliser la structure responsable de la croissance. Le principe du laser est de concentrer l’énergie de la lumière sur la mélanine du poil. Si le poil est rasé, alors la seule cible accessible au laser est la mélanine du poil du bulbe et du bulbe. Toute l’énergie est donc concentrée sur la zone à détruire. La séance est plus efficace.

 

 

POURQUOI NE DOIT-ON PAS ÊTRE BRONZÉ?
Le principe de fonctionnement du laser consiste à concentrer le faisceau lumineux sur les poils. Les poils comportent une très forte proportion de mélanine. Lorsque la peau est bronzée, elle se charge également en mélanine. Du coup, le laser n’est plus sélectivement dirigé vers le poil et peut toucher la mélanine de la peau.

 

 

COMBIEN DE TEMPS APRÈS LA CIRE?
L’épilation à la cire n’est pas indiquée dans le voisinage immédiat d’une épilation laser. Il convient d’attendre au moins 1 mois entre la dernière séance à la cire et la première séance laser. De même, il ne faut pas s’épiler à la cire pendant un traitement laser, mais couper ou raser les poils qui poussent.

 

 

PUIS-JE DÉCOLORER LES POILS?
S’il n’est pas possible de couper ou raser le poil, on peut procéder à la décoloration du poil (souvent lèvre supérieure) au moins 1 mois avant la première séance laser.

 

 

PRÉCAUTIONS AVANT LA SÉANCE LASER
– Ne pas être bronzé(e)
– Arrêter toute épilation à la cire, la crème, la pince à épiler dans les semaines qui précèdent l’épilation laser.
–  Raser la zone environ 24 à 48h avant la séance.
– Sur certaines zones sensibles, il est possible d’appliquer une crème anesthésiante environ 1h30 avant la séance.

 

 

COMMENT APPLIQUER L’ANESTHÉSIQUE?
La crème EMLA est un médicament vendu sous 2 formes. La première forme est livrée avec un pansement dit occlusif. Elle est plutôt adaptée pour les très petites zones (souvent une injection à l’aiguille ou une vaccination chez le jeune enfant). La seconde forme se présente sous forme de tube à appliquer sur la peau. La crème anesthésique peut être utile dans l’épilation laser chez les patientes ou les patients présentant une sensibilité importante de certaines zones pileuses (intérieur des cuisses, zones génitales, bord des genoux essentiellement). La crème EMLA s’applique sur la zone à traiter, en couche épaisse. Le produit ne fonctionne bien que si un délai d’au moins 1h30 entre l’application et le geste laser est respecté. Il est aussi important d’enfermer la zone où est disposée la crème afin de maintenir une compression du produit sur la peau. Pour garder le produit en contact maximum avec la peau à anesthésier, on utilise souvent de la cellophane en rouleau du même type que la cellophane pour emballer les plats. Avant le geste laser, on enlève le film plastique, on nettoie le produit anesthésique (la zone à traiter doit être laissée sans la moindre substance). Le traitement peut commencer.

 

 

QUE SE PASSE-T-IL APRÈS LA SÉANCE?
Après une séance laser, il n’est pas rare de voir apparaître une rougeur transitoire (érythème) ou des aspérités sur la peau. Elles sont transitoires et la plupart disparaissent dans les minutes à heures qui suivent. Elles sont généralement améliorées par le froid ou l’application d’une crème grasse de type Biafine. L’exposition au soleil doit être évitée 10 jours après la séance laser. Il faudra porter une crème protectrice écran total. Les poils vont tomber dans les 2 à 4 semaines qui suivent le traitement. Il est conseillé d’aider la chute des poils en passant 1 à 2 fois par jour une compresse humide sur la zone traitée pour aider à leur progression. Il ne faut pas manipuler les poils qui sortent avec une pince ou pratiquer des pressions avec les doigts, afin de ne pas traumatiser la peau. Il est conseillé de ne pas appliquer de produit chimique ou de cosmétiques sur la zone traitée dans les jours qui suivent la séance. Vous pouvez par contre porter tout type de vêtement. Il est possible de reprendre immédiatement le travail après une séance laser.

 

 

SE PROTÉGER DU SOLEIL APRÈS LE LASER
En pratique et par prudence, nous conseillons une protection solaire d’au moins 10 jours après une séance laser (application d’écran total régulière). Pendant les 15 jours qui précèdent la séance laser, tout bronzage est interdit.

 

 

LE LASER MARCHE-T-IL SUR LA NUQUE?
Certains patients ou patientes souhaitent régler les problèmes d’implantation des cheveux au niveau de la nuque. Le but est bien sûr de choisir des coiffures courtes au niveau de la nuque tout en préservant un aspect esthétique optimal lors de la repousse des cheveux. Le traitement des zones pileuses de la nuque permet en outre au coiffeur de ne plus intervenir sur les zones qui sont systématiquement rasées quelque soit la forme de la coupe choisie. Il est parfaitement possible d’appliquer un soin laser sur la zone de la nuque afin d’harmoniser les implantations des cheveux. L’épilation des cheveux de la nuque répond à des critères spécifiques:Elle n’est possible que sur les cheveux bruns ou châtains.
– Elle ne fonctionne pas sur les cheveux blanc, gris ou blond clair.
– Les cheveux doivent être protégés autour de la zone afin de ne pas épiler trop loin.
Il faut garder à l’esprit que l’épilation sur cheveux est définitive. Il est conseillé de n’épiler que les zones dont on est sûr qu’elles ne seront jamais utiles pour la réalisation d’une coiffure. Il est important de se méfier des changements de mode car le cheveux épilé au laser ne repoussera plus.

 

 

LES MINEURS PEUVENT-ILS FAIRE DU LASER?
Il est tout fait possible de faire du laser lorsque l’on est mineur si on a une autorisation parentale. En règle générale, le laser pour épiler est réservé aux personnes qui ont passé l’adolescence, période où les changements hormonaux peuvent modifier la peau et la pilosité.

 

 

PEUT-ON ÉPILER LA BARBE CHEZ L’HOMME?

Pour des raisons médicales, il est possible d’épiler la barbe chez l’homme, notamment en cas de folliculites. On pratique aussi l’épilation de la barbe chez les patients souhaitant réduire son importance. De même, dans le cadre d’opération de changement de sexe (patients transsexuels), l’épilation laser de la barbe permet de parfaire le résultat. L’épilation de la barbe nécessite souvent une anesthésie locale par pommade anesthésiante de type Emla.

 

 

JE SUIS ENCEINTE, DES RISQUES?
Il n’y a jamais eu, dans la littérature médicale, d’article rapportant un effet néfaste du laser pendant la grossesse. Aucune malformation ou anomalie du fœtus ou du bébé n’a jamais été rapportée. Le laser est donc contre-indiqué de principe, faute de données et d’études. Le fait d’arrêter temporairement ne fait pas perdre le bénéfice des traitements antérieurs.

 

 

LE LASER ET L’ALLAITEMENT
Les actes d’épilation laser et l’allaitement ne sont pas contre indiqués. Par principe de précaution cependant, il vaut mieux ne pas épiler les aréoles des seins pour éviter trop d’irritation et supprimer le moindre risque infectieux.

 

 

PUIS-JE TRAITER MON DUVET AU LASER?
Il est bien admis maintenant qu’il faut éviter de traiter les duvets au laser ou à la lampe flash. Le risque sur le duvet réside dans la possibilité de stimulation de celui ci et sa transformation en poils plus gros. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de consulter un cabinet ayant une bonne pratique. Il saura vous conseiller sur les zones à ne pas traiter afin de ne pas occasionner de transformation de duvet en poils. Certains duvets stimulés peuvent, le cas échéant, être repris au laser, mais ceci peut être long et partiellement inefficace.

 

 

PUIS-JE RASER ENTRE DEUX SÉANCES LASER?
Oui, on peut raser ou couper le poil. Il est conseillé de couper ou de raser le poil 24 heures à 48 heures avant la séance. Si le poil est court, toute la puissance du laser sera concentrée sur la zone qu’il est utile de traiter, à savoir, la partie cachée sous la peau de celui ci. Il est conseillé de ne pas utiliser de pince ou de cire, au moins plus d’un mois avant la première séance laser afin d’appliquer le traitement sur une peau non traumatisée et sur des poils où les bulbes sont sains.

 

 

J’AI DES POILS POIVRE ET SEL
Le laser dépilatoire n’est efficace que sur les poils pigmentés donc les poils noirs ou châtains. Les poils blancs qui apparaissent ça et là dans les zones noires ne sont pas accessibles au traitement. La stratégie de traitement est de combiner plusieurs techniques fiables: on commence par traiter les poils noirs par laser et on termine le traitement par l’épilation électrique des poils blancs. Le mariage des 2 procédés permet généralement d’obtenir de bons résultats.

 

 

L’ÉPILATION DES ADOLESCENTS
Il convient d’être particulièrement attentif aux demandes des jeunes et surtout des adolescents. Cette période de la vie pose plusieurs problèmes de nature technique et de nature psychologique. Sur le plan purement technique, il est conseillé de ne pas réaliser d’épilation laser tant que la période de la puberté n’est pas achevée et sans le consentement des parents. Il existe des modifications hormonales importantes dans ces périodes et il faut que les choses soient au moins stabilisées avant d’entreprendre un traitement laser afin d’être sûr qu’il sera utile et efficace.

 

 

PEUT-ON ÉPILER LES SOURCILS?
Les sourcils présentent des caractéristiques importantes quand on effectue une épilation laser. Ils ont en effet la propriété de n’être pas implantés de façon droite. Les sourcils poussent en épi avec une direction du centre du visage vers l’extérieur et le haut. Cette particularité les rend difficile à traiter au laser dans la mesure où un tir laser droit ne touche pas les bons bulbes. Les cabinets d’épilation lasers tentent donc de limiter le traitement à l’espace inter-sourcilier qui, lui, ne présente pas de surprise. Le traitement est très simple, rapide et bien supporté. Sur cet endroit, les yeux sont protégés par des coquilles en métal afin d’éviter toute lésion de la rétine. L’acte est sans danger.

 

 

LE LASER EN PRÉVENTION DES FOLLICULITES
L’infection des follicules pileux est une pathologie fréquente. Elle est de plus favorisée par les manœuvres d’extraction ou de traumatisme des poils par la pince, la cire … On retrouve les folliculites sur les bords de la barbe chez l’homme ou la femme, sur les bords du maillot et dans le pli inter-fessier. Le traitement par laser apporte un certain nombre de solutions au problème des folliculites. En supprimant le poil normal ou inclus sous la peau, il supprime la cause majeure de l’infection. L’absence de poils après traitement laser supprime aussi les tentatives de manipulation de poils et donc le risques infectieux. Le traitement laser diminue ou réduit de façon importante les risques infectieux.

 

 

LE LASER ET LES PIERCING
Le piercing ne pose pas de problème pour effectuer une épilation laser. Il convient cependant de prendre des précautions de base. Le piercing en métal risque de se comporter en miroir sur le laser. Aussi il faudra enlever le bijou pendant la séance. Il convient aussi de ne pas pratiquer la séance de laser sur un piercing trop récent qui sera alors en cours de cicatrisation, afin de ne pas traumatiser un peu plus la peau par le laser. On attend en règle générale 3 à 6 mois après l’acte de piercing pour débuter les séances laser afin de respecter le principe de précaution.

 

 

LE LASER MARCHE T’IL SUR LES POILS ROUX?
La mélanine des poils roux n’est pas exactement la même que la mélanine des poils noirs pour lesquels le laser a été conçu. Sur les poils roux, il faut effectuer un test laser afin de voir s’il y a une efficacité ou pas de la technique.

 

 

 

Des questions ?

Première séance d’information complète offerte